Savez-vous qu’il existe de nombreux types de ventilateurs ? Le plus courant est le ventilateur centrifuge que l’on rencontre aussi bien dans les sèche-cheveux que dans l’aspirateur utilisé par la femme de ménage afin de se débarrasser de la poussière d’une moquette. Quel est l’intérêt d’en acheter un chez soi ? Les réponses, ici.

Bon à savoir sur le ventilateur centrifuge


Comme son nom l’indique, ce matériel est utile dans la mesure où l’on a besoin de réaliser un traitement de l’air pollué. Il permet de se défaire des poussières à l’intérieur des grilles de protection, mais également des copeaux métalliques que l’on retrouve surtout dans le milieu industriel. L’inscription en m3/h désigne le débit alors que l’IP (Indice de Protection (et sécurité)) traduit son imperméabilité vis-à-vis de l’eau glacée et d’autres substances résiduelles. Souvent conçu en acier inox, en tôles galvanisées ou en acier peint, il est alimenté soit d’une tension électrique monophasée de 230 V soit d’une tension triphasée de 400 V. Tout comme son niveau sonore, sa turbine, elle, est standardisée entre 100 et 180 mm de diamètre. Mis à part ces caractéristiques, une température ambiante est à respecter si l’on veut profiter pleinement de son appareil.

Pourquoi opter pour un ventilateur centrifuge ?


Un ventilateur centrifuge diffère des autres modèles de par sa technologie de centrifuges. Celle-ci est composée de pales radiales, de pales inclinées vers l’avant ou vers l’arrière ainsi que d’une roue libre. Contrairement à un autre type de ventilateur (ventilateur de plafond, ventilateur tangentiel et ventilateur sur pied), il est moins encombrant. Vous pourrez alors le placer soit sur votre table de chevet soit sur la table basse de votre salon. Ce modèle-ci est pourvu d’une grande discrétion donc aucun risque qu’il vous gêne dans votre concentration ; moins encore qu’il vous réveille en pleine nuit. Si la pression de l’air qui en ressort est généralement élevée, le rendement, lui, peut varier d’un modèle à l’autre. Il sera en grande partie déterminé par l’inclinaison des aubes de la roue. En effet, il sera facile pour un ventilateur à roue à réaction d’accéder à 85 % alors que ce chiffre restera 75 %, et pas plus, pour un ventilo avec roue à cage d’écureuil. D’où, l’importance d’arrêter son choix sur un produit de qualité.

Où et à combien acheter son ventilateur ?


Bien que des produits d’occasions soient présentés, à moins cher, dans les brocantes et les vide-greniers de votre quartier, il est toujours recommandé de se fier aux distributeurs spécialisés pour l’achat de son nouvel appareil électroménager. Plusieurs enseignes émergent sur Internet avec un guide des meilleurs ventilateurs centrifuges 2018. Toutefois, pour vous familiariser avec le produit, sachez qu’un ventilateur pour pc à pression moyenne 400m3/h, IP 44 et alimentée d’un courant par moteur monophasé 230 V s’obtient dans les 150 euros. Il s’agit du budget limite pour profiter d’un produit de qualité à prix raisonnable. Ensuite, il y a ceux qui restent opérationnels même à une température de 40°C et qui sont pourvus d’un débit de 1200 m3/h. Vous les aurez en déboursant 400 euros en moyenne. Toujours dans la tension triphasée haute pression, un système de ventilation industrielle résistant à 80°C et débitant 7000 m3/h coûte plus d’un millier d’euros.

CONTACT


Veuillez remplir les champs suivants

Message envoyé. Merci !

Domaine du Caillou

Copyright Domaine du Caillou 2017